Comment devenir manager et responsable ?

Textes en partie extraits de l’ouvrage « Être un Manager Responsable »

Le monde change. Nous devons faire face à trois grands défis :

  • 1. Tout change très vite, est complexe et demande de l’agilité.
  • 2. Nous sommes interdépendants, nous dépendons les uns des autres.
  • 3. Nous voulons nous réaliser et donner du sens à notre vie.

En qualité de responsable comment adapter son approche managériale et rester dans la course ?

Durant la majeure partie du XXe siècle jusque dans les années 80, la voie du « chef » (comme on disait alors), du manager, était toute tracée. On entendait alors souvent parler de « meneur d’hommes ». Cette expression véhiculait une notion de puissance fortement masculine et un brin de paternalisme autocrate. Lorsque vous étiez promu à ce poste, votre rôle était simple. Vous étiez celui qui savait, les autres des exécutants.

Il vous suffisait de passer un « ordre » (c’était l’expression consacrée !) en disant quoi faire et comment faire pour que l’on vous écoute et que l’on exécute ce que vous ordonniez. Il y avait d’un côté « ceux qui savent » et de l’autre « ceux qui ne savent pas ». Cette dichotomie simplifiait la mission du « chef ». De nos jours, les choses sont devenues plus complexes. Un manager doit tenir compte d’une réalité transverse dans laquelle viennent se heurter différentes générations : la génération X des 30-45 ans, celle des Y, des 15-30 ans, sans oublier les baby boomers, aussi appelé seniors, âgés de 45-62 ans, qui sont toujours parmi nous, en attendant celle des Z, nos chérubins, qui arrive à grands pas. Chaque génération a un regard différent sur la façon de faire, sur les valeurs, les besoins et la représentation qu’elle se fait de l’entreprise.

Aujourd’hui, plusieurs paramètres interagissent dans un monde spatial où tout tourne de plus en plus vite et où rien n’est permanent. Même si les choses n’étaient pas plus stables qu’aujourd’hui, nous avions cependant l’illusion de la stabilité car le monde « tournait » moins vite. L’engagement de la direction générale dans un management différent, un management responsable qui favorise la naissance d’une organisation reliant l’économique et l’humain, est le point de départ indispensable à un changement d’approche managériale.

Comment concilier l’économique et l’humain ?

Un manager s’appuiera sur tout ou parties des onze forces que nous présentons ci après pour prendre sa position de manager responsable.

Il se peut que vous remarquiez des contradictions entre certaines forces.. Dans les sciences physiques, la résultante de deux forces de pression est une troisième force qui devient alors une nouvelle composante des deux précédentes. Et une ressource pour la personne. Ainsi devrez-vous apprendre à développer la meilleure résultante de deux forces en apparence opposées.

Il vous faudra trouver un point d’équilibre qui confirme que la bonne formule ne résulte pas d’une somme de « ou » qui demanderaient à faire un choix cornélien mais d’une combinaison de « et » qui s’associent. C’est là que réside à notre avis le secret de l’édification de votre personnalité et individuation : pouvoir combiner ces onze forces pour en faire une fondation de votre positionnement managérial.

Ces 11 forces à développer sont :

  • 1. Gérer son ÉNERGIE

    se relaxer, s’accorder des temps de pause, des moyens de se ressourcer, de prendre du recul, savoir gérer son stress.
  • 2. Faire preuve de COURAGE

    face aux décisions à prendre. Le courage fait, semble-t-il, souvent défaut aux managers (et quelquefois aux hommes politiques).
  • 3. Faire preuve d'AUDACE

    Plus que le simple courage nécessaire pour faire face aux situations qu’il est appelé à résoudre, le manager doit faire preuve d’AUDACE. Il saura prendre des risques, innover, faire différemment, montrer un certain sens aventurier, sortir de sa zone de confort et des sentiers battus pour se différencier.
  • 4. Développer sa CONFIANCE

    Il est aussi indispensable de développer sa CONFIANCE. Confiance en soi, reconnaître ce que vous avez fait, se reconnaître, s’apprécier, être indulgent avec soi-même, reconnaître le droit à l’erreur, apprendre à faire confiance à l’autre, inspirer confiance à votre équipe et faire que vous ayez confiance en elle.
  • 5. Faire preuve D’ENGAGEMENT

    Dire ce que l’on fait mais surtout faire ce que l’on dit, oser se lancer dans un projet, s’impliquer. Savoir se concentrer sur quelque chose et persévérer, ce qui suppose aussi, à l’inverse, de savoir parfois dire « non », « stop » pour mieux dire « oui » à autre chose. Ne pas se disperser, choisir une orientation, un cap et rester concentré dessus.
  • 6. Être AUTHENTIQUE

    Se montrer tel que l’on est, dans sa vérité, avec ses qualités et ses faiblesses, se montrer humain, en exprimant, selon les situations qui se présentent, son ressenti. Être authentique est porteur de valeurs et de performances responsables pour celui qui sait, mais sait aussi se mettre en position d’apprentissage dans un souci continuel de progression.
  • 7. Maîtriser son ÉMOTION

    ce qui signifie l’écouter, savoir ce qu’elle exprime, savoir la gérer. Savoir aussi entendre celles des autres. Savoir reconnaître ses doutes, ses craintes, ses peurs, ses freins, son enthousiasme face aux situations qui se présentent à nous dans le cadre de l’entreprise. Nous parlerons d’Intelligence émotionnelle.
  • 8. Savoir gérer la RELATION et le COLLECTIF

    Être dans la relation, ce qui signifie savoir se connaître, connaître l’autre pour se mettre dans une réelle relation synchronisée, ce que nous nommons par l’Intelligence relationnelle, fondations de l’Intelligence COLLECTIVE.
  • 9. Être EXIGEANT

    Tirer vers le haut ses collaborateurs dans la bienveillance, le respect, le soutien, l’apprentissage, le challenge et la confiance.
  • 10. Savoir manier l’HUMOUR

    Être sérieux sans se prendre au sérieux. Les messages passent mieux ainsi et la vie est plus agréable.
  • 11. Et surtout faire preuve de GRATITUDE

    Savoir remercier, savoir faire preuve de générosité, apprécier ce qui a été fait, savoir marquer un temps de pause, un temps de « jachère » pour boucler une phase avant de repartir. Savoir se remercier soi-même.

Un beau chemin de développement personnel professionnel pour celles et ceux qui veulent se lancer dans cette aventure. Devenir manager et responsable c’est grandir et faire grandir, c’est se connaître, c’est reconnaître l’autre, c’est créer de la cohésion et du collectif pour être là encore demain.

Oser y penser, c’est me contacter au 07 87 50 15 06 …

Alain MANOUKIAN
Dirigeant de Croissance Coaching et Président d'Honneur de Moovone.fr

Votre coaching en présentiel à Aix, Marseille, Paris et en visio zoom partout en France
Nous contacter.

Votre coaching en présentiel à Aix, Marseille, Paris et en visio zoom partout en France

Pour faire connaissance pour un premier contact laissez nous vos coordonnées ou contactez nous au 07 87 50 15 06
  • Coaching de manager
  • Accompagnement individuel
  • Coaching de préparation de concours